Masques … Carnaval à l’école !

« Carnaval à l’école 

Arlequin bariolé

De losanges, de carrés

De triangles rouges

Qui sans cessent ne bougent … »

A partir de  ces  vers extraits de la  poésie lien, l’idée a germé de créer des masques fantasques, donnant un air  de fête, indissociable du Carnaval . 

Pour diversifier et compléter  cette  découverte du masque, les élèves rencontrent  le 27 janvier 2020 le sculpteur Robin Summa  , créateur de masques en cuir,  tradition héritée de son père.

Une belle occasion pour les élèves de tester leurs compétences langagières en  situation de communication orale puisque l’échange s’effectue  uniquement en français.

La rencontre s’articule ainsi : 

–          Visite accompagnée de l’exposition in situ , espace Noir et Blanc  « MASCHERE per Pulcinella » par l’artiste.

–          discussion à bâtons rompus et  échanges de pratiques dans la classe.

Au cours de la visite, M. Summa  présente trois masques  essentiels de la COMMEDIA DELL’ARTE :

Le capitaine

. Arlequin

. Pantalon.

Les élèves sont  amenés à découvrir le  caractère  de chacun des personnages par un jeu de questions-réponses, et  une observation soutenue des masques exposés.

Ils se sont « éclatés » lorsque ils ont interagi avec les masques : jeux de cache – cache,  de grimaces échangées, de regards furtifs, amusés et curieux , face aux miroirs dispersés dans la salle.

Les rires fusent et résonnent.

Moments ludiques pour les élèves.

La visite se délocalise vers le grand escalier du Palais Grenoble .

Là , une sculpture , couleur de lave , représente PULCINELLA …

 D’autres masques  en cuir lui répondent. M.Summa  raconte  Pulcinella , personnage symbolique, aux origines  de la ville de Naples.

L’œuvre de E. P. Ernest qui trône en haut de l’escalier représentant un autre PULCINELLA semble lui faire écho …

Les questions fusent … D’autres légendes surgissent … D’autres symboles intriguent : la poule, le crâne, la tombola, la verrue de Pulcinella …

Enfin, nous allons en classe.

M . Summa  fait le point. Il est agréablement surpris : son message est bien passé … Pantalon, Zani, Arlequin, Le Capitaine n’ont plus de secrets pour les élèves !

Il explique brièvement sa  technique :  moule  créé en argile,  cuir prenant la forme du moule,   masque verni ou ciré.

Les élèves expliquent à leur tour comment ils ont fabriqué leurs masques .

Lien

 

Le carnaval c’est la fête !

 

La visite accompagnée de l’exposition est financée par l’Ecole .

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Skip to toolbar